La plante aux 1.001 secrets (cinquième partie)

(Pour lire le début de l’histoire de la plante aux 1.001 secrets, clique ici)

La sorcière tête en l’air attrapa donc un petit flacon de potion et survola le village ! A chaque fois, qu’elle voyait quelqu’un qui portait une chemise avec des boutons, elle lui versait quelques gouttes de sa potion magique et prononçait les mots suivants : « Disparum boutonum » ! Comme elle s’était trompée dans la potion, les boutons ne transformaient pas en scarabée, mais en papillon ou en coccinelle ! Les enfants étaient émerveillés, les grands amusés ! Mais, certains perdaient leurs pantalons et étaient obligés de marcher en le tenant bien fort ! Au bout d’un moment, les boutons vinrent à manquer et comme l’avait imaginé la sorcière tête en l’air, celle qui possédait la collection de 1001 boutons proposa d’en prêter quelques-uns ! Il s’agissait de Rosalie, une petite fille haute comme trois pommes et coiffée de deux jolies tresses ! Elle avait rangé tous ses boutons qu’elle collectionnait depuis sa naissance dans un petit coffre-fort sous son lit!

(Pour lire la suite, clique ici)

Et toi, as-tu déjà collectionné des objets ? Si oui, lesquels ? Raconte-tout à la sorcière tête en l’air.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *