La brigade anti-gros mots (fin n°2)

Deuxième fin de l’histoire de la brigade anti-gros mots : elle va utiliser ses pouvoirs magiques pour être sauvée

La sorcière décida d’utiliser une de ses formules magiques préférées… celle qui permet de transformer les personnes en statue. « STATUS MURITUS ET… » Mince, elle avait encore un trou de mémoire… Elle improvisa « STATUS MURITUS ET CROTTE DE BIQUS » ! Au lieu de se transformer en statue, les soldats de la brigade anti-gros mots se mirent à proférer des gros mots à tout va ! Le Prince Agadoudou-Dou, qui les entendit, fit tout pour les faire taire… mais en vain ! Rien n’y faisait ! Il décida donc de retirer son règlement anti-gros mots et laissa Trifouillis-Les Deux grimoires en paix. FIN

Tu veux changer la fin de l’histoire. Voici deux autres fins possibles: 

1) Elle va pouvoir s’échapper grâce à son pédalo-balai, clique ici. 

 3) La sorcière va finir sa vie en prison, clique ici. 

(Tous droits réservés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *