La brigade anti-gros mots (fin n°3)

Troisième fin de la brigade anti-gros mots : elle va finir sa vie en prison

 La sorcière fut immédiatement jetée en prison. La prison de Trifouillis-Les Deux grimoires était située juste à l’école du village. La sorcière qui, chaque jour, voyait passer les enfants derrière ses barreaux eut une idée surprenante. Elle décida de leur apprendre les plus vilains gros mots qu’elle connaissait comme « Prout de mammouth ». Les enfants ravis les apprirent tous par cœur et les récitaient dans la cour de récréation. La maîtresse en colère vint se plaindre auprès du Prince Agadoudou-Dou. Ce dernier dut se rendre à l’évidence. Il fallait libérer la sorcière pour éviter que tous les enfants deviennent malpolis. C’est ce qu’il fit immédiatement et la Brigade anti-gros mots ne vint plus jamais embêter la sorcière. FIN 

Tu veux changer la fin de l’histoire. Voici deux autres fins possibles:

 

1) Elle va pouvoir s’échapper grâce à son pédalo-balai

2) La sorcière va utiliser ses pouvoirs magiques pour être sauvée, clique ici. 

(Tous droits réservés)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *